BREVE rencontre

 

je suis célibataire, et quand on est célibataire depuis assez longtemps, on tente presque irrépressiblement le fameux, et loin d être sain site de rencontre . Ils s appellent meetic, elite ou meme pof, Le net , précieux réservoir de la génétique .

quel plaisir est-ce alors de découvrir sur l étalage qu offre l écran , loin de toute interaction social, un panel de la race humaine, du visage moribond du post soixantenaire fatigué, a la bouille enfantine du pré-adulte tout juste débarrassé de l acné de l adolescence.

Le choix y ai infini, alors , l esseulé lambda, tentant de gagner de précieuse seconde sur les rides qu il anticipe déjà sur son propre visage , scrute des photos comme on regarde son escalope au travers de l écran de cellophane , tendant de voir si , derrière ce profile avantageux , il ne se cache pas un morceau de gras qu on tenterait de dissimuler par de judicieuse manipulation de positions avantageantes .

Puis , par un subtile geste d une grâce absolu, l intéressant se voit jeter dans un caddie de possible, tandis que l intéressé retourne dans le rayon choisir une nouvelle victime de son désir qu a la fin de cette course effréné contre la solitude, il y ai suffisamment de choix pour garantir a son esprit avide la nourriture spirituelle qu offre un palabre virtuel.

C est alors que la femme cachée derrière ses plus belles photos se voit assenée de multiples messages de salutations pas toutes distinguées. Pleine d espoirs et de doux rêves enfantins de princesse, elle se sent élevée au rang d impératrice de beauté. s en voulant un peu d avoir triché en étouffant les défauts de son visage vieillissant par un malicieux mais nécessaire subterfuge consistant a ressortir ses photos de jeunesse. elle ne répondra pas au plus beau, pour ne pas décevoir , ni au plus malin qu elle ne saurait séduire pense t elle. exit les masterisés en tout genre, le licencié ferait l affaire.

Les discussions vont bon train: après avoir décliné le bonjour sous toute ses formes approximatives, phonétiques ou argotiques , il lui demandera ce qu elle cherche sur un site de rencontre « une voiture »  plaisante t elle « tu as quel budget » répondra t il sans se douter . « Oh My God » ! c est exactement ce qu elle se dit , en répondant « non c est bon laisse tomber » , alors que c est justement ce qu elle pense faire .

Elle se décrit , elle est évidement facile a vivre, « pas chiante » rajoutera t elle pour la compréhension,  la conversation ne s élèvera malheureusement pas bien plus haut…. jusqu a la fatale invitation a la rencontre qui met un terme a une discussion au combien intéressante.

bien sur qu après s être dit bonjour trois fois, qu elle ai lu avec passion les trois petits point décrivant son impressionnante personnalité, et les plusieurs tentatives de conversations avortées par de multiples réponses de trois mots, bien sur qu elle a très envie de le rencontrer (le connard)

« si j étais un animal », répond t elle alors avec conviction, « disons pour l exemple une otarie, je me jetterais sur l occasion de vous rencontrer parce qu avec seulement trois mots mal orthographiés par phrases, vous auriez su me séduire, capter mon attention et déclencher mon intérêt, j aurais donc évidement envie de passer outre les conventions qui nous pousseraient a avoir une conversation intéressante avant de s intéresser l un a l autre et nous rencontrer
ceci fait, nous nous sentirions mutuellement les organes génitaux, vous ne manqueriez pas de pisser sur un ou deux arbres alentour pour signifier aux éventuels prétendant, qu ici , c est votre chasse gardée, puis , sans autre cérémonie, nous jetterions nos vêtements au sol pour nous envoyer en l air . après quoi , vous traverseriez la ville tête haute non sans au passage renifler ça et la pour voir si une autre femme aurais un besoin irrépressible de votre indispensable semence .
compte tenu que , malgré le fait que je suis une adulte sensée, je ne suis pas un animal dans le sens stricte du terme, que je suis un humain évolué, dotée d un cerveau qui m offre l occasion de réfléchir et d agir intelligemment, que de ce fait , je ne suis plus soumise au instincts primaires de reproduction, je dirais ne suis pas la pour « rencontrer » mais pour faire connaissance, avec un adulte, comme moi , doté d intelligence.
je vais donc décliner cette offre, attractive certe en cas de désespoir , ceci afin de garder ma dignité d être humain et ne pas me sentir ce soir telle une otarie (ou un bonobo, un chimpanzé ou un chien, choisissez celui qui vous convient le mieux).

Ce a quoi il répondra « hein ? » dans un élan d éloquence

la belle convaincue d avoir raison, s en ira fureter de nouveau sur la toile des possibilités , tentant de déceler le bon au milieu des bêtes.

Après plusieurs semaines de recherches d infructueuses, elle finira par céder aux sirènes de son esprit qui lui chante que le bougre ne l ai peut être pas tant, qu elle est parfois un peu bougresse. elle lui envoi un message , il répond, ils se voient, se touchent , s entendent , et dans un sursaut d allégresse, ils célébreront bientôt les noces qui verront naître leur union, si convaincu l un et l autre d avoir trouver son chacun.

C est vrai qu il n a pas l éloquence d un emingway, c est vrai qu elle parle trop , mais il l a fait rire, il danse si bien , elle lui chante des chansons….son sourire est divin.

dans ce monde ou tout va trop vite , je tourne lentement la page du virtuel en pensant qu aucun site , si vertueux soit il , ne saurais traduire l humain mieux que l humain lui même .

Publié dans LE CAFE THEATRE | Commentaires fermés

c est la crise!!!

et ben voui, c est pas fini!! economistes et financiers chevronés debattent en publique sur des solutions idealistes idealisées pour sauver la grece qui coule qui coule … ben voui, c est le rechauffement climatique msieur!! …. ah non … qui croule, qui croule sous la dette publique… mince, j avais deja prepare mon seau et ma pelle avec le grand espoir que la plage arrive jusqu a ma porte et voila qu il va falloir encore ramer un peu avant de transformer mon petit restau en station balneaire a la mode… bon, je range mon seau , j arrete les cours d ecopement …tant mieux , j etait nulle!!! et en economie, jsuis nulle!!! j y comprend mais alors RIEN!! moi je ce que je connais bien c est le petit plaisir que c est de se faire une petite soirée entre amis pour se detendre un peu le neurone et profiter un peu de l été !!et ben voui!! c est pas fini!!! laissons les finances aux financiers , c est l heure de la detente!!

Publié dans LE CAFE THEATRE | Un commentaire

les commerces viennois!

Waou! Jsuis impressionnée ! Y a une chaîne de bar ,genre le mac do de la biere ,qui ouvre à vienne, et les viennois sont en ébullition youhouuu c est trop la fete !Heu…vous savez qu y a déjà des bar à vienne? Ah oui mais eux ils font des concert? Ouais….y a (comme ça sans reflechir) déjà au moins 4 café concert à vienne : le comptoir des terroir(rue marchande) le boog(rue du college) les instantanerie (zone des tanerie) le barcarolle(rue. De la charite)….et….waou c est trop fun…tous vendent de la biere, et aucun à des tarifs exorbitant non justifiés ! Y en a même un (et de vous laisse deviner c est un jeu) qui fabrique sa propre bière! C est à Vienne, à vienne il y a déjà des commerces, avec des vrais gens qui ont investi pour créer des lieux conviviaux, qui ont besoin de la présence des viennois chez eux pour vivre! Et les viennois eux, ils sont trop à la fête parce qu il y a une nouvelle chaîne de bar trop cher qui s installe ?!?!?!?! Aucun des commerces que j ai cité n à eu 400 partage de publication et 800 j aime à son ouverture! C est quoi le projet? Faire de vienne une ville morte?

oyez oyez braves viennois, n oubliez pas vos commerces sous peine qu un jour vous n ayez plus que des chaines de commerces trop cher et pretentieux qui envahissent votre ville et en fassent un centre commercial impersonnel ! quand vous aimez un commerce, un bar, un magasin, un restaurant…ou meme peut etre un café-théâtre, n oubliez pas que si vous les oubliez , ils meurent! partagez, partagez, partagez!!!sur facebook, sur tweeter, a vos amis , a votre faimille, parlez en!

Publié dans LE CAFE THEATRE | Laisser un commentaire

l automne et ses couleurs

les parfums de l automne se sont installés sans bruit, lovés au chaud au fond de nos assiettes…ils dorment au coins du feu comme un chat paresseux attendant l arrivé des visiteurs pour venir se frotter a leurs papilles …ils sont châtaignes ou champignons, figues ou potirons ils se réveillent a la pluie ou se languissent des accalmies pour exposer sur des plateaux de porcelaine  leurs couleurs chaleureuses aux regards des curieux ….c est l automne .

tout ca pour dire que de nouveaux plats au parfums d automne sont la tout pret a vous ravir les papilles !!

cepe panier

Publié dans LE CAFE THEATRE | Laisser un commentaire

l été est la

il est bel est bien arrivé, et avec lui , la terrasse!!!

tous les midi , dejeunez avec une des plus belles vues de vienne…et loin des voitures!!

et toujours avec le meme soin, et toujours une cuisine entierement garantie sans aucun  micro onde

CAM00867 CAM00872 CAM00892

Publié dans LE CAFE THEATRE | Laisser un commentaire

Tous les Midis

image

Et et oui tous les midis ( du lundi au vendredi)

plusieurs entrée,plats et desserts

A choisir au poids

2€ les 100grs

Publié dans LE CAFE THEATRE | Un commentaire

10888950_842152832493549_6535142582197527897_n

JE SUIS CHARLIE!

je fais partie de ceux qui n ont jamais ouvert « charlie hebdo », et cependant aujourd’ hui, je suis CHARLIE, parce que je vis dans un pays de libertés , même si certains la trouve plutôt relative, j ai le droit de m habiller comme je le désir, de penser comme je le désir, de lire ce que je veux, de sortir dans la rue et de dire haut et fort que je n aime pas mon président sans risquer de prendre une rafale de balles, de critiquer mon voisin, ma mère ou l état, j ai le droit de choisir une religion, ou de n en avoir aucune, de danser dans la rue, de dire clito ou bite, de conduire, de faire du vélo, de rire des autres, ou de pleurer pour eux…j ai le droit d avoir un commerce, j ai le droit de mettre des mini jupe, des micro short, ou un tailleur pantalon, porter du rouge…ou du vert, même si c est moche et que ça emmerde mon voisin, j ai le droit de sourire a pleine dent ou de rire aux éclats…j ai le droit de me marier, ou de ne pas le faire, et de choisir mon mari(faut déjà en trouver un qui me plaise et c est pas gagne!!) j ai le droit d aimer les femmes ou les hommes ou de n aimer personne , j ai le droit d enfanter, ou d adopter, j ai le droit de m instruire, et ma fille aussi…j ai le droit de dessiner, même mal , et peu importe ce que je dessine…et puisque pour moi il est important de penser que ma fille pourra vivre et élever ses enfants dans un pays ou elle a des droits, aujourd hui, sans avoir une seule fois ouvert « charlie hebdo », je suis CHARLIE

                                                        EDITH

 

Restaurant Café Théâtre AILLEURS 20 rue de la table Ronde 38200 Vienne
06 48 57 03 06

Publié le par admin | 2 commentaires